Créer un site internet

Film de Nicolas Vanier «Donne-moi des ailes» 15 octobre 2018

  • Par
  • Le 27/10/2018
  • Commentaires (0)
  • Dans Actualites

Nicolas Vanier célèbre aventurier et réalisateur est venu dans notre région pour « tourner » quelques scènes de son prochain film

                                                                                                 Donne-moi des ailes.

1

2 1

Son film est inspiré par l’histoire de Christian Moullec qui élève et vole en ULM pendulaire en compagnie d’oies. Son but est de sensibiliser le public et mettre en avant le chemin suivi par ces migrateurs. Monsieur Vanier en a fait une fiction, dont certaines scènes ont été tournées au-dessus de la Baie de Somme, Ault, Cayeux sur Mer et les villes sœurs.

     Notre aérodrome a été choisi du 14 au 16 octobre 2018 comme lieu préférentiel par son équipe de 80 techniciens. La proximité avec la baie de somme, les équipements que nous pouvons offrir ainsi que notre équipe de pilotes ayant une parfaite connaissance des conditions aérologiques locales s’imposait aux dires du réalisateur.

Pour son nouveau film, Nicolas Vanier a choisi comme casting, Mélanie Doutey, Jean Paul Rouve ainsi que le jeune Louis Vazquez. Ces trois artistes étaient présents sur l’aérodrome. Ce film, coproduit par France télévision, doit sortir dans les salles de cinéma en octobre 2019. 

Thème du film :

     Un père Christian, scientifique visionnaire, étudie les oies sauvages. Pour son fils, adolescent obnubilé par les jeux vidéo, l’idée de passer des vacances avec son père en pleine nature est un cauchemar. Pourtant, père et fils vont se rapprocher autour d’un projet fou, sauver une espèce en voie de disparition. Grâce à l’ULM de Christian, commence alors un incroyable et périlleux voyage...

Message de Nicolas Vanier :

Ce film est dans la droite ligne de tous les films que j’ai pu faire auparavant, explique-t-il. Cette histoire véhicule des valeurs qui me semblent importantes, comme la protection des oiseaux et de la nature. Des milliers d’oiseaux disparaissent, des insectes aussi. On peut imaginer que dans quelques printemps il n’y ait plus beaucoup d’oiseaux qui gazouillent… déplore-t-il. Je n’ai pas la prétention de changer le monde avec un film, mais de poser le sujet sur la table. Un programme de travail avec les écoles est prévu autour de ce film. 

Nicolas Vanier remercie la Communauté des communes des villes sœurs ainsi que l’Aéroclub ETM pour l’accueil des plus sympathiques que nous avons accordé à toute son équipe.

La Presse Locale

Nicolas vanier l'informateur
Vous devez être connecté pour poster un commentaire